J'avais fait le vœu pieu de participer au jeu de Nadine "Mon meilleur gâteau au chocolat". Et puis, la vie, tout ça, bref, pas foutue de remettre une participation en temps et en heure.

Faut dire que mon gâteau au chocolat de la mort qui tue, je ne l'ai pondu que hier soir dans ma cuisine. Inspiré directement par l'expérience Laurence Salomon et un mix de plusieurs de ses recettes au chocolat. Et même s'il est hors-concours, je le dédie quand même à Nadine, parce que cette nana, elle s'est engagée à réaliser toutes les recettes qu'on lui a envoyé, même qu'elle en a 130 de recettes.

Alors Nadine au cas où t'aurais encore un petit creux, voilou le terrible au chocolat, rien que pour toi :

resto_de_laurence_007

Pour ce faire :

Sans aucun scrupule, tu mets à fondre 240 g de chocolat. Je sais, c'est abusé mais faut ce qui faut. Tu rajoutes 50 g de beurre et tu fais attention que le tout ne brûle pas donc un feu tout tout doux.

Tu sépares 4 œufs en blancs d'un côté, jaunes de l'autre.

Tu balances les 4 jaunes d'œufs dans ta masse chocolatée et légèrement refroidie et tu touilles rapidement pour pas que le jaune cuise dans le chocolat tiède.

Tu rajoutes 40g de sucre et tu mélanges à nouveau.

Puis tu mets 4 cuillères à soupe de yaourt nature (ça c'est une idée en direct de chez Laurence Salomon. Et c'est pas con, ça apporte un moelleux de fou) et tu mélanges.

Tu rajoutes les graines d'une gousse de vanille coupée en deux, grattées au couteau .

Tu finis par deux cuillères à soupe de farine que tu incorpores avec plein de concentration pour pas faire de grumeaux.

Avec tes deux autres bras pendant ce temps tu as monté en neige les 4 blancs mis de côté.
Tu réunis les deux choses, les blancs en neige et la pâte au chocolat, avec une infinie délicatesse, vu que tu n'as pas mis de poudre à lever, faut pas casser la structure neigeuse de l'œuf.

A ce stade là, ça fait comme une mousse au chocolat.
Tu beurres un moule, tu verses ta préparation dedans et tu mets le tout à four doux pendant 12 mn environ. C'est cuit quand une lame de couteau plantée au milieu ressort sèche.

Verdict : je suis super contente de moi, la nulle en pâtisserie, j'ai réussi à faire un gâteau qui déchire grave. On sent bien le chocolat et le gâteau fond en bouche