Hello,

L'histoire aurait commencé un mois de juin à une conférence sur les plantes médicinales de montagne donnée par un monsieur nommé Gilles Hiobergary. Cueilleur professionnel et passionné d'ethnobotanique, Gilles nous ramène aux temps pas si lointains où l'homme cerné par la neige dans ses montagnes se devait de se soigner au mieux avec les plantes autour de lui.
Un exemple, saviez vous que la confiture de myrtilles se trouvait autrefois dans l'armoire à pharmacie? Il s'avère que la myrtille est une excellente plante digestive, anti-diarrhéique, qu'elle renforce l'acuité visuelle nocturne et qu'elle est un bon tonique, riche en vitamine C.

Heureusement, Gilles anime aussi des stages. Et plutôt que partir en vacances loin, je suis partie à la découverte des plantes et la fabrication des remèdes familiaux en sa compagnie.
Le tout s'est déroulé au Grand Bornand, Haute-Savoie.

stage_plantes_med_jour_2_009

Dans toutes les merveilles que Gilles nous a présenté, il y a en une qui n'exige aucune connaissance en botanique et n'entraîne aucune confusion possible avec une plante toxique.

Cette plante, c'est le sapin. On peut prendre aussi de l'épicéa, c'est exactement pareil au final. Le sapin est une très bonne plante pour les voies respiratoires. Elle décongestionne c'est à dire qu'elle calme l'inflammation, désinfecte et est tonique. On peut en faire des tisanes, des sirops et des liqueurs.

sirop_sapin_et_alcoolat_006

Pour ce faire :

1-S'équiper de chaussures de marche, d'un chapeau pour la tête ou d'un petit pull pour le froid, d'une gourde d'eau et d'un sac en tissu à mettre en bandoulière.

2-Constater qu'il est pas évident de reconnaître la différence entre un épicéa et un sapin. Apprendre qu'un sapin se reconnait à ses pommes plantés vers le haut et à ses petites lignes sous les épines.

3-Récolter les extrémités des branches du sapin, les jeunes poussses, celles qui viennent facilement dans la main quand on tire dessus. Retenir qu'une poignée de branchouillettes permet de ne faire qu'une tasse de tisane de sapin, adapter sa récolte pour la quantité souhaitée. Ne pas dépouiller un seul sapin mais dispacher sa récolte sur plusieurs. Choisir des sapins adultes et en pleine forme poussant de préférence loin de la pollution des vilaines voitures et au dessus de 1500m.

4-Une fois rentré, faire bouillir de l'eau dans une casserole. A ébullition, jeter les branches de sapin dans l'eau et préparer une décoction, c'est à dire continuer à faire bouillir pendant 10 mn-1/4 d'heure en couvrant la casserole. Ca sent très bon donc c'est tout bonus pour désodoriser l'appart.

5-Filtrer et remettre à cuire à petits bouillons pendant 15 mn avec autant de sucre que de liquide.

6-Mettre en bouteille et réserver au frais pendant 4 mois maxi. On peut allonger la durée de conservation en rajoutant une cuillère à soupe d'alcool à 40° pour un litre de sirop.

7-Se la péter en mettant une jolie étiquette sur la bouteille pour faire un peu kitch

Si vous êtes sages, je vous expliquerais comment faire de la liqueur de sapin ^^