Hello,

Souffle le froid, mouille la pluie, cache l'horizon le brouillard.......j'eus peut être dû naître marmotte ou ours et hiberner mais comme je n'ai pas fait ce choix, je suis humaine, j'ai un peu froid alors j'allume volontiers le four, ça fait de la chaleur et permet de faire cuire des douceurs.

Là, il me restait du pain viennois, un peu trop sec à manger comme ça. Des poires en train de se faner dans le panier à fruits. Des œufs, parce que depuis que j'ai rejoins une AMAP œufs , j'en ai 6 qui débarquent dans ma maison  tous les 15 jours et il faut bien en faire quelque chose (je réalise d'ailleurs depuis que les œufs, je n'en mangeais quasiment jamais avant).

La réunion de toutes ces choses, plus un peu de lait, ça a donné ça :

Pudding_poire_pain_viennois_002

Pour ce faire :

Attraper une poire conférence en train de se faner au milieu des coings, des pommes et des citrons.
La couper en quatre, la peler et l'allonger dans un petit plat.

Découper comme on peut un morceau de pain viennois rassis, en tranches, ça fait plus joli quand même.
Les disposer autour des morceaux de poires.

Verser une cuillère à café de miel liquide sur le dessus en admirant la grâce du filet de miel venant se coucher sur le tout, harmonie de tons dorés.

Remplir un bol de lait cru, lui adjoindre deux chouettes œufs de poules, recalculer les proportions en cas d'usage d'oeufs d'autruche ou de dinosaure, chacun son truc, je ne vais pas aller regarder dans votre cuisine ce que vous y faîtes, non mais je ne suis pas intrusive, ah, ça non alors.

Rajouter deux cuillères à soupe de sucre, non blanc, non raffiné, c'est quand même mieux.

Battre le tout consciencieusement et avec tout plein d'amour dans le cœur.
Verser dans le plat. Touiller un peu le pain viennois pour qu'il s'imbibe du mélange.

Mettre à four doux au bain marie pendant 15 mn environ, puis chaud jusqu'à ce que le tout soit un peu gonflé et doré.
J'ai saupoudré de sucre en sortie de four, ça doit être que je sens la neige arriver à pas feutrés, parce que honnêtement, ce n'était vraiment pas nécessaire mais tellement mignon.

Verdict : pour 10 mn de préparation, c'est ticket gagnant, ça permet de recycler les vielles choses de la cuisine et en plus, ben, c'est vachement bon.

A part ça, j'ai eu un petit coup de tristesse, comme beaucoup d'entre nous je pense, Diane nous a quitté, ça fait un gros snif. Cette nana m'impressionnait par sa capacité à transformer les produits les plus improbables en choses gourmandes et comestibles. Profitons de la vie, on sait toujours quand elle commence, jamais quand elle s'arrête..........