Mais où est donc parti le soleil? Si vous le voyez, dîtes lui de venir faire un tour par ici, qu'on ne l'a pas oublié et qu'on sera bien contents de le revoir

Le week-end passé, j'ai eu la chance de faire une expérience hors-norme du côté de la Bourgogne. J'ai bu le soleil sous sa forme liquide..........

geobio_stage_therapie_037

Chateau Yquem 1985

J'ai beau ne jamais (très rarement) boire de vin, il y a certaines fois où cela s'apparente à une initiation mystique. Bref, encore merci à l'ami qui nous a offert le plaisir de ce partage. Un pur concentré de gourmandise.....

Mais bon, parlons cuisine.
Hier soir, je contemplais sans conviction les petits navets qui patientaient dans le bas du frigo. J'avais déjà cuisiner les fanes (trop fort en goût d'ailleurs, reste à travailler les accords). A tout dire, j'ai un peu du mal avec les navets mais je pars du principe que ce n'est pas foncièrement mauvais et que je vais finir par aimer à force. J'ai opté pour le cuisiner en compagnie d'une belle cuisse de poulet, les petits plats mijotés, souvent y'a rien de tel pour travailler sur la transformation du goût.

poulet_aux_navets_002


Pour ce faire :

Attraper une cuisse de poulet gironde et charnue et la mettre à dorer dans de l'huile de sésame. La bête se croit aux bains de mer et du coup, elle bronze. Rajouter deux lardons de compet.
Pour la parfumer un tantinet, saler et parsemer de grains de poivre du Sechouan. Lui adjoindre la compagnie d'un oignon (ou la moitié d'un gros pour la présente). Débiter les petits navets en gros morceaux. Leur raconter des mensonges sur la vertu du bronzage en les envoyant dans la poêle. Mettre un feu tropical niveau gaz et les faire caraméliser. Balancer avec nochalance un peu de thym et de romarin. Déglacer au vin blanc (pas au chateau yquem, hein, y'aurait pas d'interêt à le faire) (donc vin blanc basique). Rajouter une pointe de couteau de miel. Soyez précis, trop de miel tue le goût et domine les aliments. ce n'est pas le but recherché. Couvrir, laisser faire en baissant le feu tout doux.
Déguster.

Diantre, ça goûte le navet cette chose là. Mais ça passe plutôt bien. Même que j'ai tout fini mon assiette!